Comment bien choisir ses vêtements de randonnée ?

Été comme hiver, s’aventurer en montagne n’est jamais anodin. Que vous soyez un randonneur expérimenté ou non, il est impératif de bien préparer son excursion et d’être attentif à différents éléments :

  • Préparer l’itinéraire : planifier le parcours, récolter des informations et consulter une carte. Il est important d’identifier les accès au point de départ, la distance, le dénivelé ou encore les points de ravitaillement voire les lieux de bivouac si vous comptez partir une ou plusieurs nuits. 
  • Prévoir les conditions de la randonnée : nous vous conseillons également avant votre départ de consulter la météo afin de s’assurer de la faisabilité de la randonnées dans de bonnes conditions, éviter les intempéries, mais également pour ajuster votre tenue. Cela est d’autant plus important si vous partez en montagne ou le temps peut-être très changeant en été.
  • Préparer de quoi se nourrir et s’hydrater : que vous partiez quelques heures ou quelques jours le maître mot mot avant de partir en randonnée est l’anticipation. Vous devez anticiper vos besoins en eau pour vous hydrater convenablement, mais aussi anticiper vos besoins en nourriture. Pensez à vous munir de plats légers mais aussi et surtout de la nourriture dense en calories. 
  • Choisir le bon matériel et la tenue la plus adaptée : bien évidemment, la réussite d’une randonnée passe également par un bon équipement afin de se repérer, un sac à dos léger et bien organisé mais aussi une tenue adaptée et confortable.
sac de randonnée
C’est d’ailleurs sur ce dernier point, la tenue, que nous avons souhaité vous partager notre expérience et mettre en commun des conseils glanés ici et là pour choisir au mieux vos vêtements de trekking.

Montagne et randonnées : s’habiller grâce au système des 3 couches

Très répandue dans le monde de la rando, la règle des 3 couches est très efficace pour se prémunir des risques climatiques liés à la montagne, pour se protéger du froid et de la pluie. Il s’agit d’une accumulation de 3 couches de vêtements sur le haut du corps pour s’assurer de vivre une randonnée pédestre en toute sérénité.

Première couche : couche de base

En contact direct avec la peau, cette couche de base joue un rôle très important puisqu’elle vise à garder votre peau au sec afin d’éviter toute sensation de froid. 

Elle doit impérativement être respirante pour évacuer facilement la transpiration qui peut elle aussi contribuer à refroidir votre corps. Nous vous déconseillons donc de choisir comme première couche un T-shirt en coton qui a tendance à absorber l’humidité, mais qui présente aussi l’inconvénient de sécher très lentement. Il est donc d’usage d’utiliser des matières synthétiques bien que vous pouvez aller encore plus loin en utilisant des vêtements techniques conçus à partir de laine mérinos. 

Cette fibre naturelle vous offrira de multiples avantages. Tout d’abord la laine mérinos est agréable au contact de la peau et ne gratte pas comme certaines autres fibres. Mais cette fibre offre également des propriétés de thermorégulation. Transpirer dans une première couche en laine mérinos n’est pas un problème. C’est même un avantage.quand cette humidité est un vrai calvaire avec d’autres composants. De par sa constitution, les fibres ébouriffées (et microscopiques) qui constituent le fil de laine s’entourent d’une pellicule d’air. Au contact de la peau, l’air se réchauffe et procure une sensation de bien-être.

En été, c’est grâce à la transpiration en partie conservée dans les fibres qui permet au tricot humide de rafraîchir le coureur. Touchez le t-shirt en polyester d’un randonneur en été, il sera tiède. Touchez le t-shirt en mérinos de son voisin, il sera frais. Magique ! 

Cette première couche peut se décliner en manche longue ou en manche courte en fonction de vos envies mais aussi et surtout en fonction de vos besoins. À noter que vous pouvez également retrouver des sous-vêtements techniques pour compléter cette couche de base.

premiere couche en mérinos pour la randonnée

Deuxième couche : couche d’isolation

Aussi appelée couche intermédiaire ou couche de chaleur, la couche d’isolation vise comme son nom l’indique à isoler et retenir la chaleur du corps

Le principe est semblable à celui d’un sac de couchage, qui vous protège du froid en emprisonnant l’air autour du corps. Il est néanmoins important que cette couche permette d'évacuer l’humidité et la transpiration. Polaire ou en duvet, vous devez veiller à la fonctionnalité de l’habit mais aussi à sa légèreté.

Troisième couche : couche de protection

Cette troisième et dernière couche est également appelée couche externe. Son objectif est de protéger du vent et de la pluie mais aussi d’autres éléments externe comme la flore pour éviter les coupures, frottements etc. Nous vous conseillons donc de vous diriger vers une veste imperméable et ou coupe-vent avec la présence d’une capuche.Vous pouvez également vous diriger vers des parkas spécialement conçus pour la randonnée.

 

Ce système des 3 couches peut toutefois est ajusté et adapté en fonction de vos attentes. Vous l’aurez compris, l’objectif est de mettre toutes les chances de votre côté pour anticiper au mieux les conditions climatiques et d’anticiper les réactions de votre corps. Les maîtres-mots pour vous habiller et partir randonner en montagne sont donc légèreté, confort, polyvalence, résistance et respirabilité !

Vous aussi, partagez-nous via les commentaires vos astuces pour bien s’équiper avant de partir en randonnée.

Soyez le premier à commenter

Tous les messages sont validés avant d'être publiés