Choisir ses vêtements pour faire de la voile ou du nautisme

Les passionnés de voile ne vont pas s’arrêter à quelques nuages pour ne plus  naviguer. Mais quand l’hiver est là, le vent et le froid aussi ! Il est évident que  vous n’allez pas mettre le même style de vêtements pour aller faire du bateau en hiver qu’en été. Selon la  météo, vous devez vous habiller plus ou moins couvert. Votre chef de bord est  spécialiste en la matière. Son expérience du nautisme, de la météo et du bassin de navigation sont à prendre en compte. Comment font ces mordus de nautisme  pour rester sur le pont en toute saison ? Quels vêtements privilégiés pour la  pratique de la voile ? Petites astuces pour braver le froid à bord.  

Le principe des 3 couches pour les vêtements de  voile  

Quelle est la mission de vos habits ? Parer le froid, l’humidité et le vent.  L’important, lorsqu’on pratique le nautisme est de protéger son corps des  intempéries tout en conservant une certaine liberté de mouvement et de confort.  Rester au sec et au chaud est votre objectif lorsque vous sortez en mer, quel que  soit votre bateau. Vous devez adopter des vêtements pour la voile dits respirants d’où le principe des 3 couches : évacuation de la transpiration, protection contre  le vent et la pluie, été comme hiver. Le choix des vêtements et des accessoires pour pratiquer la voile est donc déterminant.  

La couche n° 1 appelée la sous-couche  

Dans le monde du nautisme, la sous-couche est aussi appelée sous-vêtement  technique.  

Son rôle ?  

Elle doit évacuer l’humidité du corps vers l’extérieur pour rester au sec. La sous couche étant à même la peau, elle doit être ajustée pour agir plus efficacement. De plus, il est préférable qu’elle soit confortable, chaude l’hiver et fraîche l’été. La composition des tissus ?  

Il est évident que le coton n’est pas adapté pour la sous-couche car il garde trop longtemps l’humidité. La sous-couche doit surtout être respirante afin d’évacuer  la transpiration. Les fibres synthétiques sont plus adaptées lors de vos sorties en  

mer. Vous pouvez aussi opter pour de la laine mérinos, qui a la particularité  d’être chaude et aérée. Notre base layer -10+10°C en 240 g/m² en mérinos, a  le dos de l’habit rallongé afin de protéger les lombaires. Les passe-pouces  permettent de réchauffer le dessus des mains.  

Couche n° 2 ou couche intermédiaire  

Son rôle ?  

Le rôle de cette couche intermédiaire est de réduire au mieux la déperdition de  chaleur. L’air est un excellent isolant naturel. Il faut donc choisir des vêtements ayant un fort pouvoir isolant.  

Quelle matière pour cet habillement intermédiaire ? 

La matière idéale pour les vêtements de la 2ème couche est une polaire peu  épaisse avec pourquoi pas des aérations sous les bras. Certaines polaires sont  fabriquées avec des tissus innovants possédant un fort pouvoir isolant. Ogarun  propose des pulls en laine mérinos conçus pour cette fonction. La transpiration  est évacuée sans que ceux-ci ne gênent les mouvements.  

La couche n° 3 ou couche extérieure  

Son rôle ?  

La couche extérieure doit être imperméable afin de vous protéger du vent et de  la pluie.  

Quels sont les vêtements à utiliser pour le nautisme ?  

Il est important que la couche extérieure laisse passer la transpiration mais  surtout pas l’eau. Ces critères sont pris en compte pour faire la différence entre  les vestes que l’on trouve dans le commerce.  

Vous trouverez deux types d’équipement à porter pendant votre activité de  voile :  

- la veste Softshell qui garantit une protection contre une légère pluie, 

- le ciré du marin qui protège en tout temps lors d’une activité de nautisme.  

Les autres vêtements pour faire du nautisme  

Une fois que vous aurez déterminé ce que vous devez porter comme vêtements pour protéger le haut du corps, faites le point sur ce qui serait utile pour le reste  de votre corps.  

Une salopette est conseillée pour sauvegarder contre le froid, le vent et la pluie  lorsque vous partez faire de la voile. Vous devez la choisir soigneusement en  fonction des critères d’imperméabilité, de respirabilité, de sécurité et bien  évidemment de confort. En dessous de la salopette, pourquoi ne pas enfiler un  collant thermique en mérinos pour avoir une meilleure protection ?  

L’hiver, n’oubliez pas les extrémités !  

Vous n’y pensez peut-être pas automatiquement, mais le corps perd sa  précieuse chaleur lorsque le froid attaque les extrémités. Il est inévitable de  protéger le plus possible le trio « tête, mains et pieds ». Comment y remédier  lorsque vous faites de la voile ? Complétez le système des 3 couches avec des  accessoires appropriés.  

- Un bonnet : épais ou tricoté très fin avec de la laine mérinos, le bonnet reste  confortable même trempé de sueur. Vous devez protéger votre tête qui peut  perdre jusqu’à 50 % de la chaleur produite par votre corps.  

- Des gants de voile : mitaines ou gants deux doigts. Il est préférable d’utiliser  des gants en néoprène car il protège du froid et atténue le frottement contre les  cordages.  

- Des chaussures adaptées à la voile : des bottes ou des chaussures de pont  imperméables et respirantes qui offrent en supplément confort et adhérence.  Vous aurez les pieds au sec et vous déplacerez en toute sécurité sur le pont.  - Et des chaussettes bien chaudes en laine mérinos évidemment !

Soyez le premier à commenter

Tous les messages sont validés avant d'être publiés